Homo Mobilus

la place du réseau mobile dans notre vie
La ville connectée

Les transports

Le réseau mobile intervient pour optimiser les transports publics ou faciliter les modes de déplacement alternatifs.

Le vélopartage

Vélo’V à Lyon, Vélib à Paris ou encore Le Vélo à Marseille fonctionnent grâce à une identification de l’usager par le réseau GPRS. A l'intérieur de chaque borne,  une carte SIM, une batterie et une antenne permettent de communiquer via le réseau mobile pour échanger des données (identification de l'abonné, vérification de l'abonnement, heure de retrait du vélo, etc…).

Fini les galères de stationnement !

Toulouse propose aux automobilistes de visualiser en temps réel les places de parking disponibles sur leur smartphone. Sous le bitume, des capteurs de pression relaient la présence (ou non) de véhicule à un ordinateur central. Les données sont transmises à l’utilisateur qui saura en temps réel s’orienter pour trouver la place libre la plus proche.

Heure de passage des bus

La plupart des villes délivrent en temps réel les horaires de passage des bus. Des écrans d'affichage munis d'une carte SIM communiquent par réseau mobile avec un serveur central qui calcule les temps d'attentes en fonction du trafic et de la position des bus. Les véhicules sont eux-mêmes géolocalisés grâce à une carte GPS et à une carte SIM qui envoie ces données au serveur central.

Cette fiche en pdf